Manfred Ruhmer

Samedi 29 juillet: au but

Encore une fois, c'était une compétition à deux pour la première place. Cette fois entre Manfred Ruhmer (AUT) et Steve Cox (SUI), les deux sur Swifts.  Steve a  mal commencé , car il a manqué la start et il a du revenir.  Steve nous a dit: "Il fallait du temps pour rattraper les autres concurents,". Mais plus tard, il a pris la ligne directe vers les balises au lieu de suivre les autres pilotes sur le relief.  Puis Steve s'est retrouvé le premier aux dernieres balises, et il a continué à prendre la ligne directe par Chamousse.  En même temps, Manfred a pris une route plus sure.  Après la balise il est revenu vers l'est avant de repartir vers  le nord, sur la route habituelle par la montagne de Chabre.  Manfred a gagné plus d'altitude et a volé plus vite. "Manfred m'a dépassé aux antennes à Beaumont," a dit Steve. "En effet, j'étais très content d'atterir au but.  J'ai pensé à un certain moment que je ne l'atteindrai pas!" Manfred a dit que la manche était très bien conçue, mais que c'était difficile par endroits" .Un défi en verité.

Le troisième pilote au but était Ernst Ruppert (SUI), encore une fois, le premier Archaeopteryx à l'arrivée. Il était d'accord avec les  autres pilotes , qu'il y avait des passages difficiles. "On a rencontré une averse légère sur la montagne de Lure et il fallait s'échapper de sous les nuages.  Cela a pris du temps pour remonter ensuite. Ernst aussi a trouvé la dernière étape difficile, car il a suivi Steve.  "Je cherchait un champs pour atterrir près de Rosans, j'étais très bas!  Mais j'ai pu trouver juste l'altitude pour  arriver au but."

Les prévisions météo de ce matin étaient assez précises. On a vu quelques averses et des gros cumulus juste derrière Aspres dans les hautes montagnes, mais seulement quelques gouttes sur l'aerodrome.

Pie ce jointe 7

Pie ce jointe 9

Pie ce jointe 10

 

Pie ce jointe 11

Pie ce jointe 12